Libération des schémas traumatiques

 

 Pour en savoir plus sur mes actualités vous pouvez suivre ma page facebook ou vous inscrire à ma newsletter

Article :

Je vous invite à consulter mon article réagir face à un traumatisme sur ce sujet.

Lorsque nous vivons une situation traumatique (ex : deuil, rupture) cela entraine un certain nombre de réactions physiques (ex : blocage du dos), émotionnelles (ex : crise de tétanie), énergétiques (ex : sentiment d’oppression au niveau du cœur).

Ces réactions sont plus ou moins graves et durables en fonction de l’intensité du choc (ex : perte brutale d’un enfant), de la fréquence à laquelle il s’est produit (ex : humiliations quotidiennes au travail) et de sa durée (ex : violences conjugales pendant dix ans).

 

Si cette information, mémoire du traumatisme, n’est pas digérée, elle peut également nous amener à reproduire, involontairement, une situation similaire (ex : rencontre d’un conjoint violent) afin de nous remettre dans des conditions favorables à la résolution et la libération du problème. Malheureusement, nous avons tendance à reproduire les schémas d’origines, surtout si des mémoires identiques existent dans notre famille.

Pour en savoir plus sur les traumatismes je vous invite à lire mon article : réagir face à un traumatisme.

 

Je vous propose de découvrir comment fonctionnent ces différentes mémoires qui agissent sur nous et les méthodes que j’utilise pour libérer ces schémas afin de permettre à chacun de progresser sur son chemin de vie.

Télécharger
Réagir face à un traumatisme, Margolinas
On apprend les gestes de premier secours pour préserver l’intégrité physique d’une personne, mais qu’en est-il des premiers secours émotionnels? Que peut-on faire pour éviter l’hémorragie ? Ne pas aggraver ses blessures ? Les aider à cicatriser ? Souvent les personnes viennent me voir en me disant « c’est pas grave », « c’est juste du stress », « j’ai eu plus de peur que de mal », « c’est la vie ». Je leur réponds « si c’est grave : à l’échelle de votre vécu personnel, compte tenu votre sensibilité, c’est un événement majeur qui a des répercussions importantes ».
comment réagir face à un traumatisme Mar
Document Adobe Acrobat 284.7 KB

Références utiles :

Famille : constellations familiales, psychogénéalogie, secrets de famille

 

Ancelin-Schützenberger Anne, Aïe mes aïeux!, Editions Desclée de Brouwer, 1993 (fondatrice de la psychogénéalogie)  http://a.ancelin.schutzenberger.pagesperso-orange.fr/

Cardinale Marie, Les mots pour le dire, Grasset et Frassquelle, 1975 (récit auto biographie d'une psychanalyse)

Carnault Nina, Comment paye-t-on les fautes de ses ancêtres, Desclée de Brouwen, 1998

Ensler Eve, Pardon, Denoël et d'ailleurs, 2020 (écriture d'une lettre d'excuse fictive que lui aurait écrit son père pour s'excuser concernant les violences physiques, sexuelles et psychiques envers sa fille Eve Ensler)

Grimbert Philippe, Un secret, Grasset, 20004 (récit auto biographique de l'enfance, l'imagination de l'histoire familiale à la découverte de la vérité)

Hellinger Bert et Ten Hövel Gabriele, Constellations familiales comprendre les mécanismes des pathologies familiales, Le souffle d'or, 2001 (interview)

 

Hellinger Bert, Les fondements de l'amour dans le couple et la famille, Editions le Souffle d'Or, 2002 (transcription de séminaires de formations de Bert Hellinger)

Muxel Anne, Individu et mémoire familiale, Armand Colin, 1996

Neurburger Robert, Le mythe familial, ESF, 2011

Singer Christiane, Eloge du mariage de l'engagement et autres folies, Albin Michel, 2000

Singer Christiane, Où cours-tu? Ne sais tu pas que le ciel est en toi?, Le livre de poche, 2003

Tisseron Serge, Secrets de famille mode d'emploi, Ramsay, 1996

 

Traumatismes : du (micro) traumatisme à la résilience

Cardinale Marie, Les mots pour le dire, Grasset et Frassquelle, 1975 (récit auto biographie d'une psychanalyse)

Cyrulnik Boris nombreux livres et nombreuses conférences sur le sujet (ex: https://www.youtube.com/watch?v=rd13inJYbQk)

Ensler Eve, Pardon, Denoël et d'ailleurs, 2020 (écriture d'une lettre d'excuse fictive que lui aurait écrit son père pour s'excuser concernant les violences physiques, sexuelles et psychiques envers sa fille Eve Ensler)

Grimbert Philippe, Un secret, Grasset, 20004 (récit auto biographique de l'enfance, l'imagination de l'histoire familiale à la découverte de la vérité)

Nathan Tobie, L'influence qui guérit, Odile Jacob, 1994 (ethnopsychiatrie)

Van Loey Corinne, Du micro traumatisme à la guérison, Dangles, 2009  www.corinnevanloey.com